6 conseils pour réussir l’implantation de son eCommerce B2B & B2C

manufacturiers-qui-emballent-une-commande-pour-livraison_uid62016b6a08853

Vous aimeriez optimiser vos opérations et augmenter vos revenus? Vous aimeriez vendre à tous vos clients simultanément, qu'ils soient des entreprises ou des particuliers?

Un commerce électronique vous permettrait d'atteindre ces objectifs rapidement! Découvrez 6 conseils qui vous permettront d’implanter avec succès une plateforme transactionnelle dans un contexte B2B et B2C.

 

1- Bien définir les objectifs de son commerce électronique et s’assurer qu’ils soient mesurables

La première étape pour bien réussir l’implantation de votre eCommerce est sans aucun doute celle qui vous demandera le plus de réflexion, mais qui vous permettra de bien cibler les attentes organisationnelles. Foncer tête baissée dans un nouveau projet sans avoir pris le temps de s’arrêter peut s’avérer risqué ! C’est donc le temps de prendre du temps pour planifier votre budget, de définir un échéancier idéal, de réfléchir à comment ce nouvel outil participera à votre stratégie, mais SURTOUT, c’est le moment de définir des objectifs atteignables.

La méthode SMART est un outil particulièrement utile quand vient le temps de déterminer des objectifs Spécifiques, Mesurables, Axés sur un auditoire particulier, Réaliste et Temporel. Le Gouvernement du Canada a publié un article très intéressant sur le sujet intitulé Écriture des objectifs SMART.

 

Vous avez réussi à identifier les objectifs principaux de votre projet de transformation numérique ? Il est maintenant temps de choisir les indicateurs de performance qui vous serviront de guide tout au long des différentes phases d’implantation de votre nouveau système.

Les KPI (key performance indicator) sont une mesure servant à suivre la capacité d’une organisation à atteindre les objectifs commerciaux fixés. Tout dépendant du niveau de maturité de votre organisation, viser entre 3 et 7 indicateurs bien répertoriés avec un suivi accessible en tout temps est amplement suffisant pour savoir si votre entreprise est sur la bonne voie.

Voici quelques exemples d’indicateurs clés de performance pertinents à suivre pour un commerce électronique

  • Valeur moyenne des achats
  • Taux de conversion
  • Taux d’abandon du panier
  • Taux de clients récurrents
  • Coût d’acquisition client
 

2- Déterminer les besoins en termes de technologies et intégrations nécessaires au bon fonctionnement des affaires de l’organisation

Vos objectifs et KPI maintenant déterminés, il est temps d’évaluer vos besoins réels présents et à venir en termes de fonctionnalités pour votre commerce électronique. Cette étape vous aidera à évaluer quelle plateforme saura répondre à vos besoins. Migrer d’une solution technologique à une autre exige temps, adaptation et argent.

Choisir dès aujourd’hui un logiciel qui pourra vous offrir un site web évolutif adapté à votre budget et la maturité de votre organisation est sans aucun doute un investissement stratégique.

N’oubliez pas, en tant qu’entreprise manufacturière, vous avez l’opportunité de vendre simultanément à des clientèles entreprises et des consommateurs au Québec, au Canada et même à l’international. Afin de profiter pleinement de cette possibilité, vous devrez cependant choisir une solution personnalisable et offrant la possibilité de diviser vos clients en plusieurs groupes.

Sauvez du temps en accédant à une liste de toutes les fonctionnalités qui pourraient vous être utiles. Obtenez là gratuitement en téléchargeant notre livre numérique : Ecommerce 101 pour la PME manufacturière.

3- Organisez votre projet de plateforme transactionnelle en plusieurs étapes

Parmi toutes les fonctionnalités que vous avez choisies plus haut, lesquelles sont essentielles au bon fonctionnement de votre commerce électronique ? La première étape de votre projet sera de mettre en place des fondations solides pour que vos opérations commerciales puissent fonctionner correctement. Vous pourriez par exemple, dans cette première version, opter pour mettre en ligne seulement vos produits les plus populaires et limiter le contenu informatif à l’essentiel.

Faire évoluer votre projet avec une méthode agile dans un esprit d’amélioration continue vous donnera des résultats mesurables beaucoup plus rapidement que tenter d’avoir en main un projet complet et parfait du premier coup !

Lors des étapes suivantes, vous pourrez planifier en ordre de priorité selon vos besoins spécifiques la mise en place des éléments suivants

  • Infolettre
  • Chatbot
  • Blogue
  • Page de renvoi
  • FAQ

Et plusieurs autres…

Vous disposez d’un budget et d’une période de temps limité ? Vous pourriez appliquer à la planification de votre eCommerce le principe du MVP (produit minimum viable) utile à la création d’un nouveau produit. Dans cette optique, la première version de votre site transactionnel doit permettre d’attirer le plus possible de clients et de leur offrir une expérience fluide, tout en demandant un investissement de départ minimum. Par la suite, après avoir testé cette première version du site web, vous pourrez ajouter des fonctionnalités manquantes et améliorer votre contenu continuellement.

4- Structurez les informations de vos produits et vos listes de clients existants

Peu importe la solution que vous choisirez pour votre commerce électronique, vous devrez vous assurer d’avoir une liste structurée de l’ensemble de vos produits et de vos clients. La façon la plus rapide sera de connecter votre système actuel tel que votre ERP afin de synchroniser vos données à votre nouveau eCommerce.

Vous n’avez pas encore de logiciel qui recueille toutes ces données ? L’idéal sera de regrouper les informations de vos produits et de vos clients dans un fichier Excel qui pourra être importé directement dans votre site transactionnel.

Obtenez gratuitement une liste de plusieurs informations que vous pouvez répertorier dès aujourd’hui afin de simplifier le transfert de vos données importantes. Elle se retrouve dans notre livre numérique : Ecommerce 101 pour la PME manufacturière.

 

5- Formez les dirigeants et employés de votre organisation qui utiliseront votre commerce électronique

Implanter une nouvelle technologie demandera assurément des changements au sein de vos processus de vente et de son fonctionnement. Le client, pouvant dorénavant commander sur votre site transactionnel, n’aura plus à vous contacter directement pour conclure sa transaction. Vous pourrez ainsi simplifier le parcours client, qu’il soit une entreprise ou un particulier.

Toutefois, prévoir un plan de gestion du changement et de la formation pour vous et vos employés sera un passage obligé pour que vous puissiez profiter pleinement de tout ce qu’un commerce électronique offre comme possibilité.

Ce point est particulièrement important pour les entreprises qui n’ont pas d’équipe à l’interne de développeurs et de spécialistes du marketing numérique pour prendre en charge ce projet ! Certaines plateformes peuvent vous offrir de la formation personnalisée ou rendre disponible plusieurs ressources pouvant répondre à vos questionnements.

 

6- Choisissez une plateforme transactionnelle qui répondra à vos besoins actuels et futurs

Le principal élément à ne pas oublier lors de votre choix est le suivant : la plateforme sur laquelle vous exploiterez votre commerce électronique devra pouvoir répondre à vos besoins et spécificités actuels, mais aussi à venir.

Migrer d’une solution à un autre demande temps, argent et adaptation. Ainsi, opter pour un logiciel gratuit pour débuter pourrait vite vous limiter dans vos options. De plus, la plupart des logiciels peu dispendieux pourraient finir par devenir couteux ! Vous devrez payer, par exemple, pour votre hébergement, l’implantation par un développeur, les applications, les intégrations, la maintenance, les mises à jour de sécurité, etc.

 

N’oubliez pas ! En tant qu’entreprise manufacturière et commerçant B2B & B2C, plusieurs options comme la segmentation de vos clients en plusieurs groupes sont essentielles.

Tout dépendant des ressources que vous disposez, plusieurs options sont tout de même disponibles à vous comme engager une agence qui vous offrira une solution clé en main ou choisir une plateforme que vous mettrez en place vous-même. Engager des experts pour certaines parties du projet comme l’implantation et le design est aussi possible. C’est en évaluant vos ressources et besoins que vous serez en mesure de prendre une décision éclairée !

Plusieurs subventions et aides financières sont disponibles pour les entreprises manufacturières désirant développer un projet numérique au Canada. Profitez-en ! L’article Manufacturiers : Subventions et aides financières pour réussir votre virage numérique présente un répertoire de plus de 10 aides accessibles à votre secteur d’activité.

livre-blanc-ipad-vertical-small_uid620186fc7ae0a

Télécharger notre livre numérique

Ecommerce 101 pour la PME manufacturière

Vous aimeriez optimiser vos opérations et augmenter vos revenus? Vous aimeriez vendre à tous vos clients simultanément, qu'ils soient des entreprises ou des particuliers?

Découvrez comment dans ce livre numérique.